J’abdique. La météo imprévisible aura eu raison de mon entêtement. Ce n’est pas humainement possible d’intercepter les flocons en plein vol. Quand le lac sera devenu impraticable pour le patin, nous passerons en mode raquette/ski de fond.

Parlant de choses impossibles, le chœur de mon aînée (alias Rossignol Intransigeant), Les Voix d’elles, a mis en ligne un concert de Noël (qu’on n’a pas encore eu le temps de regarder parce que je suis trop occupée à travailler/faire du montage/pelleter/écrire des billets quotidiens… Note à moi-même pour décembre prochain: on se calme!). C’est déjà difficile de maintenir le niveau d’attention de jeunes pendant une longue répétition; sur Zoom, ça frôle l’impossible. Je loue la patience et la persévérance infinies de la chef de chœur, et je félicite les choristes d’avoir continué leurs efforts. Et avec vous, je me croise les doigts pour qu’on puisse faire de la musique d’ensemble pour vrai en 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s