Journal du repli – La chienne à Jacques

Une des rares choses que j'aime des mesures de confinement actuelles, c'est la normalisation du linge mou. (J'aime aussi un peu la disparition des boîtes à lunch dans le fond d'un placard... Ah oui, et l'essence n'est pas chère... mais on ne va nulle part!) Tous mes choix vestimentaires sont désormais axés uniquement sur le…

Journal du repli – L’ABC du travail

Salut à vous, mes ami.e.s! Long time no see... (Imaginez, quand on va se revoir pour vrai... ça va faire vraiment longtemps!) Ça va tu? La santé? Le moral? La vie de famille? Le travail? Les finances? J'espère que vous répondez au moins "pas pire" à la plupart de ces questions. Donnez-moi votre indice de…

Journal du repli – Les chiffres parlent

Quand j'ai commencé à vous parler de mon nouveau domaine, la science des données, j'ai nonchalamment mentionné qu'à part espionner tout le monde tout le temps, ça pouvait aussi servir à mieux endiguer les épidémies. J'aurais préféré être beaucoup moins presciente... Ces jours-ci, les efforts d'analyse de données sont plus visibles. À moins de vivre…

Journal du repli – Flexible

Aujourd'hui, profitant de ce que mon conjoint était en congé, je suis allée travailler au bureau. Capotez-pas, là! Ma distanciation sociale était bien meilleure au bureau qu'à la maison... Il y avait un grand total de "pas un chat" dans un rayon d'au moins 30 m autour de moi. Voyez par vous-même: Propre, propre, propre...…

Journal du repli – Télétravail

Ce matin, pendant que j'essayais tant bien que mal de présenter de l'information à des collègues dans une vidéoconférence, j'avais une enfant qui gesticulait dans ma face et me "chuchotait" qu'elle n'était pas capable de jouer sur mon téléphone ni sur l'ordi. C'est pas évident de garder son fil de pensée et de maintenir le…

Journal du repli – La dernière cène

Vendredi dernier, quand la panique a subitement gagné le Québec, j'étais pas encore prête pour la fin du monde, ni mentalement ni logistiquement. Nos plans de la fin de semaine ont été annulés (ainsi que nos plans de voyage, mais j'y reviendrai), et ça adonnait ben mal, parce qu'on avait prévu fêter ma plus jeune…

La saga des mauvais choix, ép. 9 – Bonne semaine!

Vite, vite! Il faut que je finisse ma Saga des mauvais choix avant l'apocalypse... Oui, bon, à bien y penser, ce n'est peut-être pas essentiel, mais ça pourra sûrement me faire du bien de penser à autre chose qu'à l'ambiance mortifère pendant quelques minutes! J'aurai sûrement l'occasion de revenir sur LE sujet d'actualité au cours…

À l’aventure

Je serais due pour vous parler un peu de mon adaptation à mon nouvel emploi, ou pour poursuivre (et idéalement, un jour, clore, si la chose est possible; j'en doute parfois) ma Saga des mauvais choix... mais tout cela va encore attendre un peu. J'ai un besoin pressant de ventiler sur un thème complètement hors-sujet.…

La beauté

J'ai été traumatisée de la bouche plus d'une fois. Je vous ai raconté récemment la chirurgie maxillo-faciale que j'ai subie à la fin de l'adolescence. Une autre fois, enceinte, une fulgurante rage de dents m'avait causé des souffrances plus atroces que l'accouchement lui-même. Pas nécessairement en intensité, mais en durée... Ça avait pris beaucoup de…

Chanter/déchanter

Vous êtes-vous déjà demandé quel était le lien étymologique entre les mots chanter et déchanter, au sens de vivre un désillusionnement, une profonde déception? Je pense que j'ai trouvé. Déchanter, c'est quand, après avoir chanté quelque chose de grandiose, dans un endroit extraordinaire avec des gens tout aussi formidables, tu te réveilles le lendemain matin…