Avent 24 – Bloopers

Quand j'ai fait ma planification pour monter un spectacle de Noël virtuel en famille, je n'ai pas pris en considération que toutes les étapes seraient réalisées avec plus ou moins une (voire deux?) semaines de retard... ni que je me retrouverais à faire une très longue exportation du montage final quelques heures à peine avant…

Avent 19 – Noëls d’antan (suite)

Si vous avez des jeunes enfants, vous DEVEZ leur faire écouter les deux "ballets" que l'OSJM a enregistré au début des années 2000, qui sont enfin disponibles sur Internet. Des extraits des oeuvres de Tchaïkovski (Casse-Noisettes, Le lac des Cygnes) sont interprétés par l'orchestre. (Devinez qui joue le beau solo de célesta dans la Danse…

Avent 18 – La résilience de Beethoven

Il y a un quart de millénaire et des poussières naissait Ludwig van Beethoven. 2020 devait être une année de célébrations grandioses de sa musique, partout dans le monde... Et cet après-midi, je suis tombée sur cet essai biographique sur le site de Radio-Can. L'éclairage qu'il apporte sur la personnalité de Beethoven est intéressant, mais…

Avent 17 – Noëls d’antan

C'est quoi votre chanson de Noël préférée? Moi, sans être une grande passionnée de tounes de Noël, je dois vous avouer que j'ai déjà eu des frissons en jouant des arrangements pour orchestre symphonique de John Rutter... Les accents orientaux de We three kings, la fanfare spectaculaire qui ouvre Adeste Fideles : on a joué…

Avent 12 – Magie

Normalement, la saison des concerts de Noël battrait son plein, en ce moment. Comme ça ne servirait à rien de se morfondre sur tous les projets mort-nés de 2020 (je suis quand même un peu triste : en fin de semaine, j’aurais dû être à Sherbrooke avec mes camarades de Sinfonia pour une série de…

Un pas pire cadeau de fête

Parmi les concerts auxquels je devais assister dans les derniers mois, il y avait le dernier concert (enfin, l'avant-dernière représentation) de la dernière saison de Kent Nagano à l'OSM. La 2e symphonie de Malher, une oeuvre que j'adore autant pour ses qualités musicales que pour les bons souvenirs qu'elle ravive, à la Maison symphonique... Malheureusement,…

Chanter/déchanter

Vous êtes-vous déjà demandé quel était le lien étymologique entre les mots chanter et déchanter, au sens de vivre un désillusionnement, une profonde déception? Je pense que j'ai trouvé. Déchanter, c'est quand, après avoir chanté quelque chose de grandiose, dans un endroit extraordinaire avec des gens tout aussi formidables, tu te réveilles le lendemain matin…